family-591581_1280

À la rencontre de Plume et de ses experiences en famille

Aujourd’hui, Gladtrotter dresse le portrait de Plume, blogueuse du voyage, qui partage avec nous ses expériences de voyage.

Parle – nous de toi, de ton parcours, en quelques mots.

Salut tout le monde, je suis Plume. J’ai 32 ans (déjà), un mari formidable et deux enfants de 14 mois et presque 4 ans.
Avec mon homme nous avons appris à voyager… D’abord à 2 en long weekend, puis en voyage organisé, puis en road-trip dont les étapes nous ont été suggérées et enfin par nous-même. Nous avons ensuite continué à voyager à 3 et maintenant à 4. En fait, nous n’avons jamais réellement choisi de voyager en famille, nous avons juste continué notre vie avec nos enfants…
A chaque retour de voyage on me demandait alors alors? Comme si les gens s’attendaient à ce que je dise que c’était une catastrophe… Sauf que c’était tout le contraire. Alors j’ai créé mon blog pour que des parents hésitant puissent être confortés dans leur choix de découvrir le monde en famille, et pour leur montrer à quel point les voyages pouvaient enrichir leurs enfants.

Qu’est-ce qui t’a donné cette passion pour le voyage?

J’ai vécu 18 ans dans la même petite ville, j’ai été 15 ans dans la même école, je suis partie pendant tout ce temps en vacances dans la même station balnéaire, où année après année je retrouvais mes copines. Et un jour vers 15 ans, je me suis rendue compte que je n’avais plus rien à voir avec les dites copines. C’est à ce moment-là que j’ai réalisé que la station balnéaire était en fait toute petite et que tout un monde existait au-delà. J’ai eu envie de le parcourir. Alors j’ai attendu de pouvoir le faire : j’ai tellement rêvé que j’ai commencé à écrire une liste de chose que je veux voir au moins une fois dans ma vie. Je l’ai toujours gardée précieusement et je l’ai faite évoluer au fil de l’eau, et notamment après ma rencontre avec mon mari.

Quel type de voyageur es-tu? Es-tu adepte du tourisme collaboratif ou tu es plutôt tourisme traditionnel?

Je voyage maintenant en famille, le tourisme collaboratif est devenu très compliqué : quel covoiturage proposer quand la voiture est pleine à craquer? Quid du couchsurfing quand on est 4? A la limite le glamping, mais nous choisissons le camping classique avec ses structures de jeux. Nous sommes donc plutôt des touristes traditionnels, ou pour préciser des campeurs expérimentés ! Nous nous éloignons le plus possible des grandes villes. Nous préférons souvent la balade au bord de l’eau à la visite d’un monument. Sans enfant, nous étions plutôt tourisme collaboratif par contre.

Ton souvenir de voyage le plus marquant ? Le plus drôle ou le plus galère?

Mon souvenir le plus marquant s’est vécu à 2, au Danemark. Nous avions pris le ferry de Koge pour Bornholm avec nos vélos et les sacoches pleines à craquer (tente, réchaud, matelas gonflables, nourriture, vêtements, duvets, eau…). Nous partions pour 2 jours.
Nous avons débarqué sur l’île à 6h du matin, nous une pluie glaçante. Le matin, nous avons visité le sud de l’île pour voir des pierres runiques, puis nous sommes allés vers le nord en longeant la côte jusqu’à une fumerie. Nous n’avions pas beaucoup de sous, le repas était frugal. Nous avons continué notre route, visité 3 chapelles rondes, nous sommes descendus d’une falaise (puis remontés), et sommes arrivés au fort Hammershus… 84km avec nos vélos chargés. Nous sommes rentrés au camping en bus et nous avons monté la tente dans le noir (et accessoirement renoncé à manger tellement nous étions épuisés).
Vers 4h du matin, 3cm d’eau dans la tente, nos affaires étaient trempées. La pluie a continué toute la journée du lendemain, nous n’avons pas pu sécher !
Le soir nous sommes allés au ferry en bus. C’était toujours la tempête, le ferry avait un peu plus d’une heure de retard. Lorsque nous sommes sortis pour embarquer vers minuit, il y avait une queue pour les vélos, une queue pour les motorisés. Il pleuvait encore et toujours, le vent s’engouffrait dans nos vêtements. Les motorisés ont commencé à embarquer avant les vélos, une vague de protestation s’est levée sous la forme d’un concert de sonnettes !
De tous mes voyages, je n’ai jamais rien vu d’aussi…je ne sais même pas quoi dire. Six ans après c’est encore dans notre tête.

« Ce n’est pas sous terre qu’on peut voir la beauté des immeubles haussmanniens mélangée à de l’art déco… Et pourtant c’est ça Paris. Certaines lignes de bus sont même super sympa ! »

En tant que blogger, quelles ont été les difficultés que tu as surmontées pour faire connaître ton travail? De quoi es-tu le plus fier?

J’ai lancé mon blog le 17 aout, soit deux jours après être rentré du Québec, mais ça faisait bien longtemps que j’y pensais. Mon plus gros défi a été d’apprivoiser wordpress et les réseaux sociaux (surtout que je ne me sers absolument pas de mon réseau personnel certainement à tort, mais c’est comme ça). Je n’ai pas encore des centaines de visiteurs qui viennent me voir, mais d’après google analytics, j’en ai quelques-uns et certains reviennent. Je suis très heureuse.

Quelle activité et quelle destination tu recommanderais à une famille qui voyage?

Les destinations pour les familles voyageuses avec de jeunes enfants : le Danemark (les îles du sud pour le calme, les balades et les baignades), et le Jutland pour Legoland, les phoques, les belles plages de la côte ouest, et Skagen (ses dunes et la ligne de jonction des 2 mers) ou le Québec puisque tout est prévu pour les enfants : partout où il y a une visite culturelle il y a des jeux, des piscines…Il y a même des salles prévues pour l’allaitement !
Pour les familles voyageuses avec des enfants plus grands, n’importe où tant qu’on adapte les activités sur place aux enfants.

Tes good tips sur Paris pour éviter les pièges à touristes ?

J’ai vécu presque 3 ans à Paris et j’ai adoré.
Mon premier conseil : prendre le bus et pas le métro. Ce n’est pas sous terre qu’on peut voir la beauté des immeubles haussmanniens mélangée à de l’art déco… Et pourtant c’est ça Paris. Certaines lignes de bus sont même super sympa !
Au niveau visites et activités : il y a tout à Paris. Ça vous prend de faire un barbecue à 22h, vous trouverez un boucher d’ouvert, vous voulez aller au resto à 4h30 il y en a aussi ! Quant aux activités…c’est la même chose. De ce fait difficile de donner des conseils. Ce que j’ai particulièrement aimé : la sainte chapelle, les coulisses du Grand Rex, le Louvre, le Palais de la découverte, le parc de la villette…et encore plein d’autres lieux
Pour les promenades : le parc des Buttes-Chaumont dans le 19ème, un peu excentré, il draine de ce fait moins de monde que les autres parcs de la ville, pourtant c’est un des plus jolis. J’aime aussi me promener vers la place du Tertre (c’est à dire dans les rues autour). Il y a toujours des rencontres sympas à faire.
Vous pouvez aussi acheter un livre au Boulinier et le lire au jardin du Luxembourg.
Pour les bonnes adresses : manger un couscous chez Bébert à Montparnasse, une pizza chez pastapapa dans le quartier de l’opéra, ou manger n’importe où ailleurs tant que vous y voyez des parisiens (vous les reconnaitrez, ce sont ceux qui n’ont pas d’appareil photo!)
En soirée : aller voir une pièce de théâtre avec des billets achetés sur billetreduc, certains sont même gratuits. Je l’ai fait plusieurs fois, et j’ai toujours été agréablement surprise.

Si tu étais guide pour Gladtrotter, qu’aimerais- tu proposer?

Si j’étais guide pour Gladtrotter, je ferais découvrir les châteaux de la Loire. C’est au milieu d’eux que j’ai grandi et je crois que je les ai tous visités : du château d’Ussé au manoir de Talcy…Je suis imbattable sur Catherine de Médicis et Léonard de Vinci ! Ou pour plus de praticité la région où je vis actuellement : la région Grand-Est, son histoire, sa gastronomie, ses contes et légendes… Je crois que je me mettrais à apprendre la photo pour proposer des circuits photo et j’organiserais des concours ou des expositions avec la mairie pour enfin prouver à tous que je vis dans une région qui mérite le déplacement !

Quel est le pays que tu ne connais pas et que tu rêves de découvrir ?

Il y en a tellement… Ceux qui sont en haut de ma liste actuellement sont la Slovénie, l’Estonie, l’Écosse, l’Irlande, le Nunavik en même temps que l’île d’Anticosti et l’archipel de Mingan, la Birmanie, l’Islande, l’Alaska, la Patagonie, Sao Tomé et principe, l’Australie, le Laos, le Vietnam et le Cambodge.
Mon prochain voyage se fera comme les autres, sur un coup de tête à la faveur d’une promotion, où d’une envie soudaine…Alors j’ai une liste de choses à voir, mais j’évite les classements pour ne pas être frustrée.

Quels sont tes projets pour les mois à venir?

Mon prochain projet est de partir au ski cet hiver, puis de réussir à économiser assez pour partir en avril soit en Estonie, soit en Italie (je guette les billets d’avion). En attendant je retranscris sur mon blog les souvenirs que nous ont laissés nos dernières vacances.

Aucun commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Contactez nous

Si vous avez des questions ou des remarques sur le blog n'hésitez pas à nous contacter

Envoi en cours...

Gladtrotter - Discover the world in a different way

Se connecter

Oubli de mot de passe ?